Bien préparer sa randonnée

1Dernières infos

La nouvelle édition du topo de la GTJ à Pied est disponible dans notre boutique !

Afin de toujours améliorer votre expérience itinérante, les GTJ évoluent au fil des années. Des modifications peuvent donc être survenues entre l’édition de votre topoguide et l’itinéraire réel. Nous vous invitons donc à suivre le balisage rencontré sur le terrain.

Vous trouverez sur cette page les diverses modifications selon les éditions. La numérotation après le numéro de la page renvoie aux repères des descriptifs.

INFORMATIONS 2017

Suite à un glissement de terrain, le sentier entre le Grand Colombier et Culoz est fermée jusqu’à sécurisation du site. Un itinéraire de substitution vous est proposé ci-dessous :

Déviation Gd Colombier GTJ à pied

INFORMATIONS 2016 

LES HAUTES-COMBES

L’itinéraire entre Les Moussières et l’Embossieux (p.90 – 155 et 157) est dévié vers l’ouest. Continuez tout droit par les planes vers le lac de l’Embouteilleux au lieu de passser par la Grande Molune. La déviation est balisée sur le terrain.

Mise à jour du descriptif de l’itinéraire principal de la GTJ et de ses variantes sur les éditions 2 et 3 – 2012 et 2014

Itinéraire principal de la “Grande Traversée du Jura”

– Des Hopitaux-Neufs à la bifurcation du Gros Morond (p.67 – 90) : Au niveau de l’intersection “Le Pouillet”, ne pas traverser le champ à droite. Continuer un peu sur le chemin et ne le quitter qu’à l’orée du bois pour aller à droite. Continuer à droite entre les deux bois pour rejoindre la petite route qui mène au Morond.

2Balisage

Le balisage de la GTJ à pied est conforme à la charte nationale de balisage établie par la Fédération Française de Randonnée. La GTJ bénéficie à ce titre de l’appellation GR – sentier de grande randonnée – au célèbre balisage blanc et rouge. C’est ce balisage qu’il faut suivre sur l’ensemble de l’itinéraire.

combo_balise_ped

Aux principaux carrefours, des poteaux de signalétique directionnelle sont progressivement mis en place. Ils peuvent comporter à la fois le marquage GR et le visuel GTJ pédestre.

L’entretien et le balisage des sentiers de grande randonnée est placé sous la responsabilité des Comités Départementaux de Randonnée Pédestre. Ces derniers conventionnent avec des associations de randonneurs ou, dans un certain nombre de cas, avec les services d’entretien des sentiers des communes, communautés de communes ou des offices de tourisme.

Pour tout problème de balisage rencontré, merci de nous le signaler directement par mail ou d’utiliser Suricate (plateforme nationale de signalement de problèmes sur les lieux de pratique des sports de nature) : http://sentinelles.sportsdenature.fr/

3Guides, cartes et GPS

Pour vous lancer sur la Grande traversée du Jura à pied, nous vous conseillons de partir avec le topo « La GTJ à Pied ». Il regroupe en effet toutes les informations pratiques qui vous permettront de bien préparer votre randonnée.

En complément, voici la liste des cartes Top25qui couvrent l’itinéraire :

  • Entre Mandeure et Pontarlier :
    • 3622 OT
    • 3623 OT
    • 3524 OT
    • 3425 OT
  • Entre Pontarlier et Les Rousses :
    • 3425 OT
    • 3426 OT
    • 3326 ET
    • 3327 ET
  • Entre Les Rousses et Culoz :
    • 3327 ET
    • 3328 OT
    • 3330 OT
    • 3331 OT

L’ensemble de ces éléments sont disponibles dans notre boutique en ligne.

Si vous disposez d’un GPS, les tracés sont téléchargeables gratuitement ci-dessous :

GPS : La GTJ à Pied

4Difficulté

L’itinéraire est balisé du nord au sud avec les picto GTJ en complément du célèbre balisage GR©. Il convient néanmoins de partir avec certaines notions d’orientation (lecture de carte, utilisation de la boussole) ou avec un gps.

L’itinéraire traverse régulièrement des villages où le ravitaillement est possible. Ce sont autant d’occasions de faire le plein d’eau et de vivres. Notre important réseau d’hébergement permet  également de préparer des étapes courtes.

Pour la préparation de vos étapes, comptez pour un randonneur moyen une progression de 4 km/h sur le plat, de 300 m/h en montée et de 500 m/h en forte descente. Les étapes journalières peuvent compter jusque 1000 m de dénivelé positif.

En groupe, il convient toujours d’adapter la longueur de l’étape et la vitesse de progression au niveau du plus faible.

5L’équipement

On part plusieurs jours alors qu’est-ce qu’on met dans le sac ? Avec beaucoup de choses on pense avoir plus de confort mais le sac est lourd, à contrario partir ultra-léger peut nous imposer un confort spartiate. L’entre-deux étant souvent un bon compromis, à vous de faire le choix !

Vous le savez sans doute déjà, mais partir plusieurs jours en randonnée nécessite tout de même un équipement adapté et une bonne organisation (ne serait-ce que pour ranger son sac !). Vous trouverez donc ci-dessous une liste non exhaustive de ce que nous vous conseillons d’emporter :

Les indispensables :

  • Chaussures : Chaussures de randonnée confortables et déjà portées.
  • Vêtements : Prévoir le beau temps comme la pluie, le chaud comme le froid même au plein cœur de l’été. Ce seront donc plusieurs couches plus une veste imperméable (type Gore-Tex)
  • Sac à dos (avec sa protection contre la pluie)
  • Accessoires : Lunettes de soleil – Casquette – Crème solaire– Lampe – Couteau – Papiers d’identité – Couverture de survie – Cartes et boussole – Briquet et sifflet
  • Alimentation : à minima des vivres pour la journée plus un enca sucré pour les « coups de mou »
  • 1,5 litres d’eau minimum /jour/personne
  • Pharmacie de secours (avec compresses, désinfectant, sérum physiologique, bande élastoplast, pansements, seconde peau, tire-tique, aiguille, paracétamol)
  • Téléphone portable avec son chargeur

Ce qui peut vous être utile :

  • GPS
  • Bâtons de randonnée
  • Sac à viande (si étapes en refuges)
  • Nécessaire minimal de toilette
  • Un change complet de vêtements secs + baskets ou tong pour le soir
  • Une paire de jumelles et/ou un appareil photo
  • Une paire de guêtres
  • Un lacet de rechange (ceux qui en ont déjà cassé un me comprendront…)

6Les zones protégées

La GTJ à pied traverse plusieurs zones protégées entre Chapelle des Bois et Bellegarde sur Valserine. “L’arrêté préfectoral de protection de biotope” permet de protéger le milieu naturel en fonction de l’espèce présente la plus sensible. Toutes les autres espèces bénéficient donc de cette protection ! Dans notre cas c’est l’emblématique Grand Tétras l’espèce indicatrice. La réglementation appliquée est principalement basée sur la notion de dérangement pour :

  • La période hivernale : l’animal vit sur ses réserves et les fuites répétées provoquent un épuisement mortel.
  • La reproduction : le moindre dérangement et l’accouplement est compromis.

Dans ces secteurs l’accès aux sentiers de randonnée est donc réglementé de façon périodique. Voici les plans avec le détail : GTJ à pied – Zones protégées