Les Grandes traversées du Jura offrent le choix de 6 pratiques de randonnées  différentes pour partir à la découverte de 6 grands itinéraires dans les Montagnes du Jura.

Dans les villages qui ponctuent les itinéraires, des hébergements permettent toujours aux randonneurs de vivre un moment de repos dans la convivialité.

La GTJ à pied se pratique sur des sentiers de randonnée balisés et entretenus dans une nature préservée et sauvage. Des étapes d’environ 20 kilomètres sont conseillées pour vivre une aventure sereine dans le Jura.

L’itinéraire de la GTJ à VTT parfois technique, parfois plus roulants peut être réalisé quel que soit le niveau du randonneur. Lorsque le sentier devient trop difficile nous proposons des tracés « light » qui contournent la difficulté.

La GTJ à vélo utilise le plus souvent les petites routes qui sillonnent le Massif du Jura. Qu’elle soit sportive à raison d’une centaine de kilomètres par jour ou plus touristique, elle laisse toujours au randonneur la possibilité de découvrir la richesse du patrimoine jurassien.

À cheval, le cavalier pourra prendre le temps de découvrir les paysages du haut de sa monture. Environ 30 kilomètres par jour laissent le temps d’un pique-nique ou d’une baignade dans un lac. C’est la seule des Grandes traversée à descendre dans le pays des vignes. Pour cette itinérance nous avons sélectionné des hébergements spécialisés dans l’accueil des cavaliers et de leur monture.

La GTJ à ski de fond se pratique sur des pistes damées et balisées. La randonnée hivernale doit prendre en compte le climat rigoureux du Jura mais quelle récompense lorsqu’après une journée dans la neige on se retrouve à l’étape devant une fondue jurassienne ou un Mont d’Or chaud.

La randonnée itinérante à raquette est la reine des paysages sauvages. La nature à l’état pure, pas de pistes damées, pas de sentiers. Lorsqu’après une chute de neige vous êtes les premiers à laisser votre empreinte dans la poudreuse, seuls les jalons vous montreront le parcours.