Descriptif

La Grande traversée du Jura à pied emmène les randonneurs itinérants tout au long du croissant Jurassien sur les sentiers des mythiques GR®5 et GR®9.

Le périple débute généralement au nord dans le pays de Montbéliard. N’hésitez pas à prendre le temps d’une visite de la ville des princes de Wurtemberg. Très rapidement il évolue vers les plus hauts plateaux pour redescendre vers la très belle rivière du Doubs. Tout en côtoyant la frontière Helvétique il longe ses méandres jusqu’à Villers le Lac puis fait place à une ambiance bucolique entre prairies, où paissent les vaches montbéliardes, et forêts de feuillus. C’est le territoire des typiques fermes comtoises aux imposants « tuyés » où sont fumés les saucisses et les jambons, que vous mangerez certainement à l’étape. Pontarlier passé, le Fort de Joux, puis le lac Saint Point marquent l’approche du sommet du Doubs : le Mont d’Or (1463 m). De là un magnifique panorama sur les Alpes vous forcera à la contemplation… vous voilà dans le Parc naturel régional du Haut-Jura. Des forêts d’épicéas aux combes verdoyantes, le sentier serpente dans cet espace préservé au riche patrimoine naturel. A Mouthe, village bien connu pour ses hivers rigoureux, vous arrivez à la source de la rivière que vous suivez depuis le début de votre périple et qui a donné son nom au département, le Doubs. Par la suite, vous passerez par Chapelle des Bois, sa Combe et ses deux lacs, nichés entre la forêt du Mont-Noir et les falaises du Risoux. Aux Rousses laissez-vous conter l’histoire de la forêt du Massacre avant de la traverser et imaginez l’oiseau qui vit ici, car si vous foulez son territoire, vous avez peu de chance de le croiser. Le grand tétras qui vit encore dans nos forêts est un animal très discret. Sa présence est le résultat d’un environnement naturel préservé, héritage d’une montagne naturelle et rustique. Encore un petit effort en traversant les très belles Hautes-Combes et vous pourrez admirer la Haute- chaîne du Jura qui bientôt vous accueillera.

Randonner sur celle-ci est un régal pour les yeux. Les paysages qui s’ouvrent à vous resteront gravés dans vos souvenirs. A l’est, derrière le bassin lémanique, les Alpes aux sommets coiffés de blanc scintillent dans le soleil, à l’ouest les plateaux jurassiens se déclinent en plis jusqu’à la plaine.

Vous quittez le département du Jura pour celui de l’Ain qui accueille les plus hauts sommets du massif. Ici vous accédez à la randonnée en montagne avec quelques passages vertigineux. Après la cluse de Bellegarde sur Valserine, vous remontez sur le très sauvage plateau du Retord. Ses champs au printemps se couvrent de narcisses. Ces fleurs au parfum très délicats sont cueillies et envoyées aux grands parfumeurs.

Il vous reste à faire un arrêt à la magique chartreuse d’Arvière qui ne peut que séduire par sa situation qui force au recueillement.

Le Grand Colombier vous attend tranquillement avec un panorama sur le Rhône à couper le souffle. Votre périple au cœur d’une nature préservée, riche en couleurs, en senteurs et en sons arrive à son terme. L’Aventure que vous avez vécue, sur le chemin, à l’étape le soir, à la rencontre des hommes qui habitent et qui font de ce territoire vivant ce qu’il est aujourd’hui, laissera dans votre cœur, des souvenirs inoubliables.

Caractéristiques

Altitude
↓235m ↑1720 m
Distance moyenne par étape
15 / 25 km
Période
Mai → Octobre

Départ → Arrivée :

MANDEURE → CULOZ