Bien préparer sa randonnée

Comme beaucoup le pensent, les montagnes du Jura se prêtent admirablement à la pratique de la randonnée hivernale à raquette. Paradis du ski de fond depuis longtemps déjà, les paysages jurassiens sont peu à peu gagnés par la raquette. Le relief varié, mais sans grosse dénivellation, le climat rigoureux, font du massif jurassien une destination idéale pour des balades en famille comme pour les adeptes d’aventure sportive qui trouveront là un terrain d’initiation propice à l’entraînement.

1Infos Neige

La GTJ raquette est-elle enneigée ?

Voir l’info neige

Si les secteurs traversés sont praticables en ski, ils le seront également en raquette !

2Dernières infos

10/01/2020 : Le linéaire est enneigé entre la Darbella et la borne au lion. Les conditions actuelles d’enneigement nécessitent pour les GTJistes à raquette de déchausser sur les secteurs :

  • Montée du Mont d’Or
  • La Vannode – Mouthe – Chaux-Neuve
  • Combe des cives
  • Vallée de l’Orbe

Une des solutions de repli consiste à faire des sauts de puce entre chaque site nordique pour effectuer chaque jour les boucles locales. Les boucles raquette ouvertes sont listées dans le document ci-après : Solutions de repli

3Redevance

L’accès aux pistes raquette balisées et sécurisées est payant depuis plusieurs années. Pour la GTJ Raquette, plusieurs solutions s’offrent à vous :

  • Acquérir un pass’hebdo Montagnes du Jura (valide 7 jours consécutifs sur tous les sites nordiques du massif)  22 €/personne
  • Prendre chaque jour un pass journée au départ de votre randonnée. Le tarif est variable entre les sites nordiques. Entre 3 et 5 € / jour / adulte

4Balisage

Le balisage et la signalétique sont en place des vacances de noël jusqu’au 25 mars selon l’enneigement. En milieu ouvert la GTJ à Raquette est signalée par des jalons jaunes marqués GTJ, en forêt ce sont des fanions suspendus aux branches qui vous informent de l’itinéraire. La GTJ Raquette est uniquement signalé par des supports à fond jaune, attention à ne pas confondre avec d’autres balises GTJ que vous pourriez croiser.

L’itinéraire GTJ raquette est distinct des itinéraires de randonnée estivaux, notamment en espace découvert où il traverse des zones de pâturage non accessibles en été.

5Accès et transports

Les possibilité d’accès aux départs et arrivées, mais aussi aux points intermédiaires sont décrits dans Accès GTJ raquette

Besoin d’une solution de transport local ? Consulter la liste des sociétés de transport partenaires de GTJ : Transport

Pour revenir au point de départ ou faire transporter ses bagages, contacter notre partenaire : Roule ma Poule

6Services

Retrouvez sur cette page les commerces partenaires et les offices du tourisme le long de l’itinéraire : Services

Besoin de se ravitailler ou de trouver une pharmacie ? Retrouver dans ce document l’ensemble des services le long de la GTJ raquette : Services sur la GTJ à raquette

7Guides, cartes et GPS

Le Guide pratique Raquette retrace étape par étape l’itinéraire et offre tout un panel de conseils pratiques. En complément, la carte des pistes ski et raquette du massif permet d’avoir une vision d’ensemble de l’itinéraire tout en gardant une grande précision (Echelle : 1:50 000). Le guide pratique raquette et la carte sont disponible dans notre boutique.

Si vous disposez d’un GPS, les tracés sont téléchargeables gratuitement :

GPS : La GTJ raquette de Métabief à Giron

GPS : La GTJ Raquette, boucle du Plateau de Retord

8Difficulté

Attention en fonction des conditions de neige la vitesse en raquette est bien moindre qu’à pied l’été. Nous évaluons généralement la vitesse moyenne entre 2 et 3 km/h en raquette. À raison de 5 h par jour en moyenne, une étape peut raisonnablement varier entre 10 et 15 kilomètres selon le profil du parcours, la forme physique des randonneurs, le port d’un sac ou non, la météo du jour, l’enneigement, ou encore l’envie de faire un détour, pour découvrir un point de vue, visiter un musée, déguster une tarte aux myrtilles… Prenez cela en compte lors de la préparation de vos étapes !

9L’équipement

Il paraît que Mouthe est la commune la plus froide de France. Ça tombe bien la GTJ Raquette y passe ! Trève de plaisanterie, le massif du jura aime à nous rappeler que nous sommes en montagne. Un équipement adapté est donc nécessaire.

Les indispensables :

  • Raquettes
  • Bâtons de randonnée
  • Chaussures : Chaussures de randonnée confortables et déjà portées (des chaussures « hiver » sont un bon plus).
  • Vêtements : Prévoir un ensemble de  plusieurs couches plus une veste d’hiver imperméable. Gants et bonnet sont nécessaires par temps froids et/ou venteux.
  • Une paire de guêtres (pour éviter que la neige entre dans les chaussures)
  • Sac à dos (avec sa protection contre la pluie)
  • Accessoires : Lunettes de soleil – Casquette – Crème solaire– Lampe – Couteau – Papiers d’identité – Couverture de survie + bougie  – Cartes et boussole – Briquet et sifflet
  • Alimentation : à minima des vivres pour la journée plus un encas sucré pour les « coups de mou ».
  • 1,5 litres d’eau minimum /jour/personne
  • Pharmacie de secours (avec compresses, désinfectant, sérum physiologique, bande élastoplast, pansements, seconde peau, tire-tique, aiguille, paracétamol)
  • Téléphone portable avec son chargeur

Ce qui peut être utile :

  • GPS
  • Un thermos
  • Sac à viande (si étapes en refuges)
  • Nécessaire minimal de toilette
  • Une paire de jumelles et/ou un appareil photo