Le bivouac est-il autorisé le long de la GTJ ?

Le bivouac est autorisé le long des six itinéraires des GTJ. Quelques précautions sont néanmoins à prendre dans certains secteurs :

– en été : dans la Réserve Naturelle de la Haute-Chaîne, le bivouac est toléré à forte proximité des refuges ouverts au public (La Vattay / La Vesancière / Baraque du Pralet / Chalet de la Côte au Nion / Chalet Bévy / Le Ratou / Chalet de Lachat / Chalet du Narderans / Le Tiocan / Chalet du Gralet / La Poutouille / Chalet de Pré Bouillet / Chalet du Sac / Chalet du Varambon / Chalet Bizot / Chalet de Sorgia d’en bas). Sinon il est interdit.

– en hiver : les forêts du Risoux, du Massacre et de la Haute-Joux, et la Réserve naturelle de la Haute-Chaîne sont concernées par des Arrêtés de Protection de Biotope et des zones de quiétude. Dans ces secteurs il est interdit de progresser par tout moyen en dehors des pistes balisées.
Plus d’informations sur : http://groupe-tetras-jura.org/ et http://www.rnn-hautechainedujura.fr/

Peut-on se ravitailler le long de l’itinéraire ?

Les itinéraires GTJ croisent régulièrement des villages où il est possible de se ravitailler. Pour chaque itinéraire retrouvez le détail des commerces par villages sur la page Services touristiques ou dans les topos correspondants.

Comment revenir au point de départ ?

Les itinéraires GTJ ont été tracés de telle sorte à vous permettre de trouver une gare à proximité des points de départ et d’arrivée, et en quelques points le long des parcours. Traversant deux régions et trois départements, c’est le moyen de transport le plus facile pour revenir au point de départ.
La page Transport vous aidera à trouver le moyen de transport le plus adapté pour revenir à votre point de départ.

Peut-on faire la GTJ VTT avec un VTC ?

Certains tronçons de la GTJ VTT peuvent être pentus, glissants et avec des racines. Ce n’est bien sûr pas le cas de l’ensemble de la traversée, mais nous vous déconseillons néanmoins de partir avec un VTC qui n’est pas fait pour cet usage.

Puis-je partir sur la GTJ Raquette avec une carte Top25 ?

Si vous n’avez jamais pratiqué l’orientation hivernale avec ces cartes alors NON, clairement. Une fois que tout est recouvert de neige les repères changent, les reliefs sont moins marqués, les distances sont moins bien évaluées et la vitesse de progression est diminuée. Se repérer à l’aide d’une carte Top25 en hiver sans en avoir l’habitude vous induira alors plus en erreur qu’autre chose. L’itinéraire GTJ Raquette est balisé par des jalons et des fanions jaunes. Il apparaît également sur les plans de piste de chaque domaine nordique. Nous vous conseillons plutôt l’utilisation de ces plans pour les questions d’orientation. Un GPS dans le fond de sac, au cas où, est loin d’être inutile en cas de doute pour suivre un tracé préalablement téléchargé, ou pour connaître sa position exacte.

La GTJ ski se fait-elle en skating ou en alternatif ?

La GTJ à ski peut se faire en skating et en alternatif. Les pistes sont en effet tracées dans les deux pratiques. Il convient néanmoins de bien se renseigner sur les conditions de skiabilité avant de partir : l’alternatif est souvent plus facile pour progresser dans différentes conditions de neiges, là où le skating est plus exigeant pour bien glisser.